POLITIQUE Coronavirus : l’« union sacrée » sénégalaise s’effrite

Coronavirus : l’« union sacrée » sénégalaise s’effrite

-

Le président sénégalais a annoncé lundi plusieurs assouplissements des restrictions adoptées contre le Covid-19. Une décision polémique.

Jusqu’ici, Macky Sall avait eu les coudées franches. Mais près de deux mois après l’instauration de l’état d’urgence, l’opposant Ousmane Sonko a finalement fait vaciller  l’« union sacrée » entre pouvoir et opposition, scellée dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

La sévérité de la crise avait éclipsé un temps les querelles politiques, d’autant que le gouvernement peut se targuer d’avoir contenu la propagation de l’épidémie sur son territoire. Au 16 mai, le Sénégal enregistre 2310 cas positifs, 890 guérisons et 25 décès.

Une décision critiquée

« Abandon de responsabilité », « démission, incompétence » ou encore  « manque de courage politique ». Mercredi 13 mai, Ousmane Sonko reprenait du service, avec la verve qui lui est coutumière. Dans le collimateur de l’opposant : la gestion de la crise par le gouvernement et la décision – polémique – d’alléger certaines restrictions. Deux jours auparavant, le président Macky Sall annonçait en effet vouloir rouvrir partiellement les marchés et les écoles, autoriser la fréquentation des lieux de cultes, ou encore raccourcir la durée du couvre-feu nocturne.

La suite jeuneafrique

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks