SANTÉ Au Sénégal « L’Etat recule, la maladie avance sur...

Au Sénégal « L’Etat recule, la maladie avance sur un boulevard » (Par BABACAR JUSTIN NDIAYE)

-

Le Président Macky Sall, le chef de la guerre contre le coronavirus ou COVID-19 – fort de la loi d’habilitation et blindé par l’état d’urgence – ordonne un repli identique à une capitulation.

Le Président Macky Sall, le chef de la guerre contre le coronavirus ou COVID-19 – fort de la loi d’habilitation et blindé par l’état d’urgence – ordonne un repli identique à une capitulation. La ligne de crête est-elle intenable sous les feux nourris d’une canonnade de religieux bien embusqués sur les minarets ?

Manifestement : oui. Dans la foulée du demi-tour, l’Etat remet ses armes et ses armoiries à la Mosquée, ouvre un boulevard à la maladie et, in fine, installe le pays dans une situation kafkaïenne.

D’un côté, la Mosquée récuse farouchement les mesures (salvatrices) édictées par l’Etat, au point d’obtenir leur levée. De l’autre, l’Eglise catholique prend acte poliment mais se démarque subtilement de la levée des mesures (salvatrices) décidée par l’Etat. Voir le communiqué publié par Monseigneur André Guèye, Évêque du diocèse de Thiès.

Situation surréaliste que celle de la démocratie sénégalaise où les Marabouts sont d’efficaces francs-tireurs qui obtiennent tout par la pression, mais ne payent et ne paieront jamais les pots cassés. Normal ! Car, ils ne sont pas élus au suffrage universel. Demain, quand les cadavres vont pulluler comme à Quito, en Equateur, les citoyens demanderont exclusivement et violemment des comptes aux responsables et dirigeants démocratiquement élus mais insuffisamment courageux et totalement démissionnaires.

Raymond Aron disait : « La garantie de l’impopularité ne m’incommode pas ».  Cette phrase a sa place dans le bréviaire de tout gouvernement déterminé à assumer ses responsabilités.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks