AFRIQUE L’Éthiopie admet avoir abattu «par erreur» un vol humanitaire...

L’Éthiopie admet avoir abattu «par erreur» un vol humanitaire en Somalie

-

Le lieu du crash d’un avion près de Bardale, en Somalie, le 4 mai 2020. 

L’Éthiopie admet avoir abattu un avion kényan transportant de l’aide humanitaire dans le sud-ouest de la Somalie. Le crash s’est déroulé en début de semaine dernière et les six passagers, kényans et somaliens, sont décédés. Les autorités éthiopiennes parlent d’une erreur dans un communiqué adressé à l’Union africaine.PUBLICITÉ

De notre correspondante à Nairobi,  Charlotte Simonart

Il s’agissait d’un avion privé de la compagnie African Express Airways. À bord, se trouvait du matériel humanitaire et médical pour aider la Somalie dans sa lutte contre le coronavirus. Le crash a eu lieu lundi dernier, alors que l’avion devait se poser non loin du camp militaire de Bardale, dans le sud-ouest du pays. Les autorités kényanes et somaliennes enquêtaient depuis sur ce drame jugé suspect qui ravivait les tensions entre les deux voisins.

L’Éthiopie admet finalement être responsable de « l’incident », selon ses propres termes, résultat d’une erreur de communication de ses troupes au sol. L’armée éthiopienne est en effet déployée dans la région pour sécuriser le camp militaire de Bardale contre les attaques du groupe terroriste des shebabs.

L’Éthiopie défend ses hommes. « L’avion avait un comportement inhabituel, volant à faible altitude, comme s’il cherchait une cible pour commettre un attentat-suicide », précisent les autorités. L’Éthiopie se dit prête à collaborer avec le Kenya et la Somalie pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Le racisme étouffe l’Amérique

Source http://www.slate.fr/ Depuis le meurtre de George Floyd, les États-Unis ont pris feu. Récit, jour après jour, d'un incendie qui...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks