INTERNATIONAL Covid-19 en France : inquiétude après la détection de...

Covid-19 en France : inquiétude après la détection de nouveaux « clusters » dans le Sud-Ouest

-

Les autorités ont renouvelé samedi les appels à la « vigilance » en Nouvelle-Aquitaine, région en zone verte, après l’apparition de deux foyers épidémiques de coronavirus, l’un en Dordogne et l’autre dans la Vienne.

« Il faut rester vigilant ». Les autorités sanitaires de Nouvelle-Aquitaine, dans le sud-ouest de la France, ont lancé samedi 9 mai cet appel après l’apparition de deux foyers épidémiques de coronavirus, l’un en Dordogne après des obsèques et un autre dans un collège de la Vienne après une réunion de préparation de la rentrée.

Un collège et un enterrement

Dans la Vienne, un cluster est « apparu il y a 2 ou 3 jours dans un collège » où « des professionnels s’étaient réunis pour préparer la rentrée du 18 mai », a indiqué le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine Michel Laforcade.

Conséquence : la rentrée a été repoussée au 27 mai dans cet établissement, le collège Gérard-Philipe de Chauvigny, l’un des plus importants du département (environ 800 élèves) où quatre membres de l’équipe ont été testés positifs au coronavirus jeudi et samedi et neuf autres, incluant des personnels de direction et de la collectivité territoriale, placés en quatorzaine, selon le rectorat de Poitiers et la direction de l’établissement.

En Dordogne, c’est un cluster familial « avéré » qui a été identifié, après l’organisation d’obsèques fin avril dans le petit village d’Église-Neuve-de-Vergt, près de Périgueux.

Dans ce département, la « situation a été maîtrisée en une semaine » autour de ce foyer qui « ne devrait pas avoir d’incidence sur ce département », peu touché par l’épidémie, comme les autres dans cette région, a souligné Michel Laforcade.ARS Nouvelle-Aquitaine@ARS_NAquit

[Point presse #COVID19] « Le respect strict des consignes sanitaires sera primordial au moment du déconfinement pour limiter la survenue de situations complexes. Il faut redoubler de vigilance » M. Laforcade, DG ARS NA15Informations sur les Publicités Twitter et confidentialitéVoir les autres Tweets de ARS Nouvelle-AquitaineMais à quelques jours du déconfinement, l’agence sanitaire a réitéré son appel à « la responsabilité citoyenne pour veiller au respect le plus strict des gestes barrières »

« La vie redémarre mais pas comme avant »,

« Il ne faudrait surtout pas que dans la tête de certaines personnes, ce déconfinement amène à un relâchement », a insisté Michel Laforcade, au lendemain d’une première mise au point du préfet.

« Il faut qu’on soit très très vigilant, la vie redémarre, mais pas comme avant », a rappelé le préfet de Dordogne, Frédéric Périssat.

« C’est vraiment l’illustration de ce que l’on ne souhaite pas vivre dans les trois semaines (…): relâchement, réunions familiales, enfants, petits-enfants, grands-parents, voisins-voisines… On se retrouve à une trentaine et, au bout du compte, une seule personne va contaminer un nombre très significatif et derrière, ça va mobiliser beaucoup de monde » en dépistages, a-t-il dénoncé.

D’après France Bleu Périgord, la cérémonie en hommage au défunt, âgé de 51 ans, (qui n’est pas mort du coronavirus) s’était tenue à l’église dans les règles, sans excéder 20 personnes. Mais par la suite, au cimetière puis lors d’un rassemblement familial, le nombre de participants aurait été plus important, selon la radio.

Quelques jours plus tard, un proche qui avait assisté aux obsèques est déclaré positif après un test prescrit le 30 avril par un médecin de Vergt.ARS Nouvelle-Aquitaine@ARS_NAquit

[Point presse #COVID19] « Je salue le travail exceptionnel du médecin de la MSP de Vergt qui a permis d’organiser rapidement un dépistage élargi des personnes contacts. Cette mobilisation collective est la clé du succès » M. Laforcade, DG ARS NA31Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité16 personnes parlent à ce sujetAlertée, l’ARS a alors déclenché la « procédure habituelle de traçage » des cas contacts par « cercles concentriques » : famille et environnement professionnel, mais aussi les pompes funèbres et le personnel d’hospitalisation à domicile du défunt dont l’épouse est porteuse du virus, a détaillé Michel Laforcade.

Au total, neuf personnes, dont huit dans cette famille, se sont révélées positives sur les 103 premières analyses terminées à partir des 127 personnes testées, a indiqué l’ARS. Toutes isolées, les Covid-positifs ne présentent pas ou peu de symptômes. Parmi les personnes testées, trois membres de la famille étaient venues de Suisse et du Portugal pour assister à ces obsèques.

Ce travail de fourmi pour remonter la chaîne de transmission est une « recherche qui prend beaucoup d’énergie, les gens s’expriment parfois la première fois, parfois pas toujours », a relevé Michel Laforcade.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks