SANTÉ Les UV contre le Coronavirus?

Les UV contre le Coronavirus?

-

Ici pas de bronzage artificiel mais de l’irradiation ultraviolette germicide grâce aux rayons UVC qui peuvent aider à la désinfection en éliminant les pathogènes aériens porteurs de virus.

C’est très différent de ce que suggérait le président Trump fin avril. Il ne s’agit pas d’irradier le corps des patients (ni de boire de la javel). Certaines lumières à ultraviolets portables –montées sur de petits robots– sont déjà utilisées dans la stérilisation de surface dans les hôpitaux et ou les transports en commun mais uniquement dans des espaces inoccupés par l’humain.

Ces installations de lampes germicides à UV sont apparues dès le début du XXsiècle –sans la partie portable. Des chercheurs et chercheuses espèrent qu’elles pourraient être déployées dans les magasins, restaurants et écoles dans la lutte contre le Covid-19.

Sans danger pour la peau

Pour être efficaces et sûres, ces installations doivent être placées aux murs ou au plafond bien au-dessus de la tête des personnes. Accompagnées d’un ventilateur qui aspire l’air vers le haut d’une pièce, elles peuvent neutraliser les bactéries, virus et champignons présents dans l’air en détruisant leur gène reproductif afin d’éviter toute multiplication.

Pour éviter d’être nocives pour la peau, ces installations diffusent des UVC, sans danger contrairement aux UVA ou UVB contre lesquels nous appliquons de la crème solaire sur notre peau. Cependant les UVC peuvent provoquer une légère irritation temporaire des yeux ou de la peau s’ils ne sont pas diffusés suffisamment en hauteur. C’est pourquoi, parfois, de tels équipements sont stratégiquement placés à l’intérieur des conduits d’aération.

Plusieurs études comparatives faites dans des écoles dont les classes étaient équipées ou non de ces dispositifs ont montré leur efficacité contre la propagation de maladies à haut potentiel de contagion au début du siècle dernier. Depuis, d’autres sont venues confirmer ces conclusions en affirmant qu’ils pouvaient limiter de 80% la transmission de certaines maladies.

Le Dr. Edward Nardell, professeur de médecine à l’université d’Harvard, interrogé par le New York Times sur ces dispositifs, estime qu’ils pourraient coûter jusqu’à 100.000 dollars (91.000 euros) pour des supermarchés de taille moyenne. Même en réduisant la superficie et donc le coût, celui serait trop élevé pour les plus petites structures. Ils requièrent également un entretien particulièrement attentif et consomment beaucoup d’énergie.

De nouveaux équipements avec des UVC encore plus puissants sont à l’étude. En réduisant la longueur des rayons tout en augmentant leur puissance, ils pourraient être utilisés en continu. En cours de production, ils ne pourront malheureusement pas être utiles à la lutte contre le Covid-19 avant quelques mois.

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks