À la Une Coronavirus : la France passe le cap des 26...

Coronavirus : la France passe le cap des 26 000 victimes

-

243 nouveaux décès ont été signalés au cours des dernières 24 heures. L’Hexagone déplore 26 230 morts depuis le début de la pandémie de nouveau coronavirus.

Par Le poinafrik.com

L’essentiel : 

  • L’épidémie de coronavirus a fait 243 morts de plus en 24 heures en France, portant le nombre total de décès depuis le 1er mars à 26 230, a indiqué vendredi la Direction générale de la santé dans un communiqué. La pression sur les services de réanimation continue de s’alléger, avec 93 patients Covid-19 en moins depuis jeudi, soit 2 868 cas graves, sur un total de 22 724 personnes actuellement hospitalisées pour infection au coronavirus. Concernant les décès, 16 497 (+111) ont été enregistrés dans les hôpitaux et 9 733 (+132) dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux.
  • Emmanuel Macron a présidé vendredi à Paris une cérémonie du 8 Mai en format restreint, sur une place de l’Étoile quasiment vide à cause du coronavirus, en cette année qui marque le 75e anniversaire de la victoire sur le nazisme. Le chef de l’État est arrivé vers 10 h 50 après avoir déposé une gerbe devant la statue du général de Gaulle et remonté les Champs-Élysées en petite escorte.
     
  • La Chine a déclaré vendredi soutenir la création « après la fin de l’épidémie » d’une commission sous l’égide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) afin d’évaluer « la réponse mondiale » au Covid-19. Cette évaluation devra se faire de façon « ouverte, transparente et inclusive », a précisé Hua Chunying, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Cette déclaration intervient après des pressions internationales demandant une enquête sur l’apparition du virus en Chine.
     
  • L’attestation employeur instituée à partir de lundi dans les transports en commun d’Île-de-France sera contrôlée « entre 6 h 30 et 9 h 30 », et « le soir entre 16 heures et 19 heures », a assuré vendredi la présidente de la région Valérie Pécresse (ex-LR). Les contrôles seront menés « dans les grandes gares », mais « en dehors de ces plages horaires, les transports qui ne seront pas saturés sont évidemment ouverts à tous », a ajouté Mme Pécresse, qui préside également Île-de-France Mobilités, sur France 2. Par ailleurs, « il y aura une tolérance dans les premiers jours, l’objectif n’est pas la verbalisation, mais de donner priorité à ceux qui ont absolument besoin des transports en commun, ceux qui vont travailler », a-t-elle précisé.
  • Le gouvernement a dévoilé jeudi les derniers détails de la remise en marche progressive du pays, quasiment à l’arrêt depuis bientôt deux mois. Édouard Philippe a confirmé que le déconfinement commencerait lundi 11 mai, mais qu’il sera « progressif » et assorti de nombreuses restrictions et invitations à la prudence, dans une France « coupée en deux » entre départements classés en vert ou en rouge. Les habitants de Mayotte ne seront pas déconfinés le lundi 11 mai. De plus, le Premier ministre a indiqué que la France était prête à « tester massivement ». Pour les départements en vert, une autre étape de déconfinement pourrait être dévoilée début juin avec l’ouverture des lycées, des cafés et des restaurants. 

21 h 51 – Déconfinement retardé à Madrid et Barcelone

      Madrid et Barcelone, les deux plus grandes villes espagnoles, ne passeront pas lundi à la nouvelle étape du déconfinement contrairement à d’autres régions où les terrasses pourront rouvrir et les gens se réunir avec leurs proches, a annoncé vendredi le gouvernement. Très progressif, le plan de déconfinement de l’Espagne, l’un des pays les plus endeuillés par la pandémie de coronavirus, doit s’étaler jusqu’à fin juin. Il comporte quatre phases qui seront mises en oeuvre à des rythmes différents dans chaque région en fonction de l’évolution de l’épidémie. Mais la région de Madrid, la plus touchée du pays avec un tiers des 26 299 morts recensés au total, a été exclue de la nouvelle phase du déconfinement, en dépit de la demande du gouvernement régional. Une grande partie de la Catalogne (nord-est), deuxième région la plus touchée par l’épidémie, dont la capitale régionale Barcelone, devra aussi patienter mais dans ce cas, le gouvernement régional n’avait pas demandé d’avancer dans le déconfinement. Certaines parties de la région de Valence (est), d’Andalousie (sud) et des régions centrales de Castille-et-Leon et de Castille-la-Manche, devront aussi attendre.       

21 h 20 – Un hommage aux soignants prévu sur la Tour Eiffel

      Des portraits de soignants, enseignants, commerçants, bénévoles, livreurs ou encore agents de la ville seront projetés dimanche soir à la Tour Eiffel pour les remercier de leur engagement dans la lutte contre le coronavirus, a annoncé la Ville de Paris vendredi. A la veille d’un déconfinement très prudent dans la capitale et le reste de la France, la Ville « rendra hommage aux professionnels et bénévoles parisiens qui se sont particulièrement mobilisés ». A 21 heures, une projection de portraits aura ainsi lieu à la Tour Eiffel, où un écran géant sera installé. « Heureusement, vous étiez là », pourra-t-on lire sur un bandeau. La mairie rappelle que « les Parisiennes et les Parisiens ne sont pas autorisés à assister à cet événement en cette période de confinement » qui ne sera levé que le lendemain.

Depuis le 27 mars, la Tour Eiffel rend hommage tous les soirs aux personnes mobilisées face au coronavirus, en affichant « Merci » et en projetant des messages incitant à rester chez soi. L’épidémie de coronavirus a fait 26.230 morts depuis le 1er mars en France.

21 h 11 – Les vaccinations chutent aux Etats-Unis

      Le nombre de doses de vaccins commandées aux Etats-Unis depuis que Donald Trump a déclaré l’état d’urgence à cause de la pandémie de Covid-19 a chuté de plusieurs millions, ont rapporté vendredi les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). Quelque 2,5 millions de doses de vaccins de routine (hors grippe) en moins, et 250 000 doses de vaccins contre la rougeole en moins ont été commandées entre le 13 mars et le 19 avril, par rapport à la même période en 2019, montre le rapport. « La baisse a commencé dans la semaine suivant la déclaration de l’état d’urgence nationale », selon l’étude, qui se fonde sur les commandes de vaccins d’un programme finançant environ la moitié des vaccinations faites dans le pays. « Bien que la distanciation sociale ait permis de ralentir les contagions de Covid-19, cela a aussi conduit à des reports et une baisse du nombre d’enfants recevant les vaccins recommandés », ont expliqué à l’Agence France-Presse les auteurs par courriel.       

20 h 42 – Déconfinement progressif à la SNCF

      Le déconfinement à la SNCF a commencé dès ce vendredi pour les trains grandes lignes, avant les trains du quotidien lundi, l’objectif étant « un retour à la normale fin juin ». A partir de lundi, le nombre de trains de banlieue d’Ile-de-France qui circuleront oscillera entre 50 % et 60 % de la normale. Le niveau atteindra de 40 % à 50 % pour les TER, et 32 % pour les TGV et Intercités. Les grandes lignes ont redémarré ce vendredi avec 20 % du service et le retour des TGV low-cost Ouigo. Les déplacements resteront toutefois limités à 100 km jusqu’au 2 juin, et « seuls les voyages pour raisons professionnelles ou motifs impérieux seront autorisés pour des distances plus longues », rappelle le groupe public. Les contrevenants risquent une amende de 135 euros. Dans les TGV et Intercités, la compagnie continuera à ne pas vendre plus d’un siège sur deux pour respecter les règles de distanciation, et la réservation sera plus que jamais obligatoire. Le port du masque y est par ailleurs obligatoire dès ce vendredi. 

20 h 24 – A Paris, réouverture des bois, mais les parcs restent fermés

      Les bois de Vincennes et de Boulogne seront de nouveau intégralement ouverts à partir de lundi à Paris mais les parcs et jardins restent fermés, a annoncé vendredi la mairie de Paris qui opère un déconfinement prudent à partir du 11 mai. « Le Champ-de-Mars et l’esplanade des Invalides seront également à nouveau accessibles, tout comme les voies sur berges qui rouvriront sur toute leur longueur », a ajouté dans un communiqué la Ville qui veut concilier « de façon durable le retour à la vie économique et sociale et les impératifs de lutte » contre le coronavirus. Les activités physiques individuelles seront autorisées sans restriction horaire sur l’ensemble de la capitale. Mais les sports collectifs ou de contact resteront interdits, même en plein air. Tous les commerces pourront de nouveau accueillir des clients. En particulier, les marchés alimentaires et non alimentaires de plein air et couverts à partir du mardi 12 mai. Resteront en revanche fermés jusqu’à nouvel ordre les centres commerciaux et grands magasins de plus de 40 000 m2 de la capitale comme le Forum des Halles, les Galeries Lafayette Haussmann, ou Printemps Haussmann.       

20 h 11 – Google et Facebook en télétravail jusqu’à 2021

      La plupart des employés de Google et Facebook vont continuer à travailler de chez eux jusqu’à la fin de l’année, même si les bureaux devraient rouvrir cet été, en fonction de l’évolution de la pandémie de Covid-19. Sundar Pichai, le PDG d’Alphabet (maison-mère de Google), a indiqué à ses salariés qu’ils travailleront sans doute de leur foyer pour le reste de l’année 2020, selon des informations confirmées par Google. Alphabet emploie plus de 100 000 salariés dans le monde. 

Même son de cloche chez Facebook, d’après les médias américains. Le réseau social planétaire envisage une réouverture de ses différents bureaux à partir du 6 juillet, mais que tous ses employés qui le souhaitent pourront continuer à travailler de chez eux jusqu’en 2021. Facebook employait 45 000 personnes dans le monde fin 2019 (sans compter les milliers de travailleurs employés par des sous-traitants) et prévoit d’en recruter 10 000 de plus pour accélérer le développement de son offre de produits et services, particulièrement adaptée aux mesures de distanciation sociale. Mark Zuckerberg, le patron du groupe, avait déjà annoncé le mois dernier que son groupe ne tiendrait pas de rassemblements de plus de 50 personnes avant juillet 2021 au mieux.      

Dernières nouvelles

Haut-Karabakh: le Premier ministre arménien Nikol Pachinian se défend

En Arménie, le Premier ministre Nikol Pachinian est fragilisé après la défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit...

RDC-Angola – Décès de l’homme d’affaires Sindika Dokolo

L’homme d’affaires et collectionneur d’art congolais Sindika Dokolo est décédé, le 29 octobre, à la suite d’un accident de...

Terne fin de campagne en Côte d’Ivoire

En Côte d'Ivoire, sur les quatre candidats retenus par le Conseil Constitutionnel, seuls deux ont fait campagne. Le président sortant Alassane Ouattara et le candidat indépendant Konan...

Doit lire

Au Burkina Faso, une ferme agroécologique veut réinventer « le monde d’après »

La crise du coronavirus met en évidence la dépendance du pays aux importations… sauf pour ceux qui, comme l’association Béo-neere, ont fait le pari du bio et du circuit court.

Coronavirus : des milliers de morts inexpliqués en Afrique du Sud

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur...

Un accord pour le report de la mise en eau du barrage Grand Renaissance trouvé entre l’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan

L’Égypte, l’Éthiopie et le Soudan ont indiqué dans une déclaration commune que « le Grand Renaissance Dam, le gigantesque barrage...

RELIGION

Réouverture des mosquées à Tripoli

Les mosquées de la capitale libyenne Tripoli et de...

Un fidèle musulman assassiné : le Premier ministre canadien exprime sa compassion

Mohamed-Aslim Zafis, 58 ans, un gardien bénévole d’une mosquée...

vous pourriez aussi aimer
Recommandé pour vous

Traduire »
%d blogueurs aiment cette page :
Enable Notifications    OK No thanks